Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adhésion ou soutien à EPC

 

Publié par ensemblepourciboure

Mars 2006, Bulletin municipal ( ziburu eskualdun)
 
1.Du pétrole à Ciboure et vous ne le saviez pas?
Vous savez en général quand les banques( 6 au centre) , les assurances et les agences immobilières colonisent un coin c’est qu’il y a quelque chose à prendre.
 L’aitatxi-consultant qui nous informe dit que c’est le P.A.L. qui domine le marché à Ciboure, avec une entrée fulgurante de Bouygues-immobilier à marinela ainsi que la confirmation de Barthes à Ste Thérése...Pendant ce temps les 3 boucheries-charcuteries , l’optique, le pressing, le magasin de prêt-à-porter, une alimentation... ont disparus au centre et aprés que restera-t-il? Ce n’est pas une fatalité mais le résultat d’une politique...
 
2.Communauté de communes sous le signe de la division
A l’heure de l’Eurocité, vision d’une cité transfrontalière de 600 000 habitants ,taille minimale pour ne pas être marginalisé par des métropoles régionales voire nationales, la création d’une communauté des communes dans la zone intermédiaire entre le le B.A.B. et Donostia avait l’intérêt de donner de la force à ce centre géographique, qu’il ne devienne un lieu uniquement de résidences secondaires ou de circulation en transit. La dimension est bonne(60 000 hab) mais quel début désastreux, avec un combat de chefs sans projet intéressant, une administration naissante qui n’a pas clairement dans la tête que l’entrée d’Hendaye est d’abord une ouverture nécessaire au Consorzio, que ce projet doit s’appuyer sur une identité à construire avec tous, par des personnes qui ont cette ouverture d’esprit.
 
3.Croyances et transparence
     Aprés avoir affirmé haut et fort qu’ils ne faisaient pas de cadeaux à la promotion immobilière, qu’ils n’avaient d’autre intérêt avec elle que de faire du social, qu’ils allaient développer le commerce du centre ville l’alliance Poulou-UMP actuelle demande à chacun de croire en elle mais ne veut surtout pas de tranparence: * aucun membre de l’opposition n’est admis dans l’ élaboration du P.L.U.                     *on ne permet à aucun membre de l’opposition d’être délégué pour Ciboure à la communauté de Communes.                                                                                   *on ne veut participer à l’office public foncier, aurait-on peur d’avoir un regard extérieur sur ce qui se passe à Ciboure ?                                                                                *aucun regard possible sur les attributions de logements sociaux.
Le manque de transparence, de vraie démocratie en fait, transforme les croyants en crédules à moins que la réalité perçue ne les transforme et permette d’ouvrir, ensemble, d’autres perspectives...
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article