Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adhésion ou soutien à EPC

 

Publié par Le Cibourien

Une Belle leçon de #DÉMOCRATIE #Ciboure

Communiqué de presse commun

des 2 groupes d'opposition Ensemble pour Ciboure et Ziburu Bizi

Conseil municipal du 19 décembre 2018

ou "une belle leçon de démocratie"

Une majorité à bout de souffle
Cela fait 3 conseils municipaux d'affilés que l'exécutif Cibourien fonctionne sans majorité et ce n'est que grâce à la présence de l'opposition que le conseil municipal obtient le quorum* pour valablement délibérer.

L'opposition ne peut plus cautionner cet état de choses.

Une opposition si constructive qu'elle soit, ne peut se substituer à une majorité pour faire voter ses décisions.

A Ciboure aujourd'hui, les membres absents de la majorité ne sont pas d'accord avec l'exécutif. Au lieu d'afficher leur désaccord, ils ne participent plus aux conseils municipaux.

La ville n'est plus gérée !


La goutte qui fait déborder le vase 

Les mensonges répétés de la majorité concernant le dossier de la vente d’Ithurri Baita révèlent très clairement leur manière de fonctionner et d’envisager la politique.

Les mensonges répétés de la majorité concernant le dossier de la vente d’Ithurri Baita révèlent très clairement leur manière de fonctionner et d’envisager la politique.

Depuis le début de ce mandat, à chaque dossier important le même scénario se répète : rétention d’informations, obstacles, irrespect des règles, mépris, « dérapage » de M. le Maire et de sa première adjointe, et mensonges durant les séances du Conseil Municipal.

Les propos tenus par Mme Dubarbier (première adjointe) lors du dernier conseil municipal (15 novembre) reflètent leur suffisance et mépris envers l’opposition : « Si je puis me permettre, ce que vous pensez le jour où vous serez aux affaires vous penserez, vous ferez ce que vous voudrez…. Et puis c'est tout… ». Cette assurance exacerbée ne peut plus cacher la situation délétère du groupe majoritaire : démissions d’élus en cascade (4 depuis le début du mandat), démotivation pour certains et bataille de prétendants à la succession pour d’autres...

Nous avons donc décidé de quitter la séance du conseil municipal d’hier, juste avant d’aborder la délibération de la vente d’Ithurri Baita. Ainsi, nous avons souhaité leur rappeler que malgré ce qu’ils peuvent penser, oui l’opposition sert bel et bien à quelque chose.

 

Perdu de vue

Si la démocratie est un exercice difficile cela n'en est pas moins une exigence. Nous avons utilisé les moyens légaux de notre démocratie pour dire notre exaspération devant tant de surdité. Notre objectif : s'occuper des intérêts des Cibouriens et celui de notre territoire.

Une belle leçon, sans doute… du moins espérons-le !

 

A télécharger la version euskara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article