Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adhésion ou soutien à EPC

 

Publié par Le Cibourien

Lors du conseil municipal du 30 novembre 2015, le principe de la création de l’EPCI Pays Basque a été proposé aux conseillers municipaux. Voir la vidéo  https://www.youtube.com/watch?v=HZ3UzGUAaSc
Se sont exprimés par ordre chronologique :

- Dominique Duguet (opposition PRG)                                            FAVORABLE

- Leire Larrasa (opposition abertzale de gauche)                           FAVORABLE

- Eneko Aldana-Douat (opposition abertzale de gauche)                FAVORABLE

- Henri Duhaldeborde (opposition socialiste)                                   FAVORABLE

- Jean-Jacques Gouaillardet (majoritaire)                                        DEFAVORABLE

- Iñaki Ibarloza (majoritaire PNB)                                                      FAVORABLE

- Jean-Pierre Rosenczveig (opposition)                                           FAVORABLE

- Le Maire Guy Poulou (LR)                                                             DEFAVORABLE

Dans sa grande mansuétude, M. le Maire a accordé à chacun des conseillers 10 mn pour exposer leurs points de vue sur l’EPCI Pays Basque. Il n’a pas souhaité s’exprimer en premier : par manque de courage ou par timidité ?
Le vote a eu lieu à bulletins secrets, non pas pour le respect des opinions de chacun !
Cela a permis à certains membres majoritaires de s’exprimer différemment suivant les structures auxquelles ils appartiennent et donner ainsi plus de votes CONTRE à Ciboure.

Exemple : on pouvait ainsi voter POUR au Conseil Départemental et CONTRE en ville de Ciboure. Ceci n’est bien sûr qu’un exemple fictif ….

Avis       FAVORABLES                                       9 
( 3 membres du groupe majoritaire n'ont pas suivi l'avis du maire ! )

Votes    DEFAVORABLES                                 15

Bulletins blancs                                                2

Conclusion : Avis défavorable de notre ville sur ce sujet ! 
Peut-on imaginer une évolution sur le vote définitif ?
Difficile d’y croire : M. le Maire participe activement pour un projet alternatif et ne pourra pas se déjuger.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rouanne 04/04/2016 08:38

EPCI : Ensemble Politique à Compétence Inadaptée.
Soyons sérieux :
- Comment peut-on croire que les préoccupations rencontrées au sein d'une région (fut-elle Basque) peuvent être identiques ou à solution unique (eau, déchets, transports, ...) sur l'ensemble du territoire ?
- Comment peut-on penser que la dilution de responsabilités au sein d'un conseil de plus de 250 personnes aura une approche de proximité et non une approche politique ?
- Comment peut-on imaginer un conseil municipal, vidé de son sens et de ses compétences, avoir encore un quelconque crédit auprès des administrés ?
- Comment ne pas entrevoir la déresponsabilisation locale qui mènera les élus à se "décharger" sur cette nouvelle entité (les impôts augmentent parce que l'EPCI ..., les ordures ne sont plus ramassées que 2 fois par semaine parce que l'EPCI ...)
Allez demander à ceux qui ont vécus d'autres regroupements (ex : CUB de Bordeaux) si les décisions prises en terme de projet, d'infrastructure, ... n'ont pas été prises prioritairement vers la commune qui avait le plus grand nombre de représentants.
Pas du tout opposé aux regroupements de compétences, bien au contraire, je pense que si l'on peut mutualiser les moyens il faut aussi savoir garder des proportions de proximité qui laissent à l'humain le sens réel des décisions.