Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adhésion ou soutien à EPC

 

Publié par Le Cibourien

Le syndicat de la baie va disparaître

Sud Ouest - Publié le 11/11/2015 par A. D.

Le syndicat intercommunal ne veut pas être dissous dans la baie

Luziens et Cibouriens ne veulent pas voir le syndicat intercommunal disparaître

Les élus du syndicat intercommunal de la baie de Saint-Jean- de-Luz et Ciboure étaient réunis lundi soir. ©

Dans quelques jours, les conseillers municipaux de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure vont se positionner officiellement sur la création d'une nouvelle Agglomération englobant l'ensemble des communes du Pays basque. Si la position des élus luziens ne fait aucun doute (ils voteront majoritairement pour), celle des Cibouriens est pour le moment incertaine.

Lors de la dernière séance du syndicat intercommunal de la baie de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure, lundi soir, six élus cibouriens (dont Guy Poulou, Anne-Marie Dospital, Jean-Jacques Gouaillardet et Lionel Coste) et un Luzien (Manuel Delara) ont souhaité s'abstenir au moment d'émettre un avis sur les principes généraux d'une nouvelle gouvernance territoriale au Pays basque.

« Comment donner un avis alors que nous n'avons pas tous les éléments pour décider ? », s'étonne le maire de Ciboure, Guy Poulou, avant d'ironiser : « Croire aujourd'hui en l'Agglomération Pays basque, c'est comme croire en Dieu. C'est une question de foi. » Le maire de Saint-Jean-de-Luz, Peyuco Duhart, lui, y croit : « On nous demande simplement un avis de principe. La décision définitive sera donnée au printemps. » Au final, le Conseil syndical a voté pour le principe d'un EPCI unique, la majorité des élus présents ayant quand même répondu « oui » à cette question.

L'Agglo ne peut pas tout faire

Cette position de principe n'entérine pas pour autant la disparition du syndicat intercommunal de la baie au 1er janvier 2017. Car toutes les compétences du syndicat ne seraient pas récupérées par la future Agglomération Pays basque. C'est le cas pour le développement du port de plaisance et des plans d'eau, le programme de réhabilitation de la presqu'île des Récollets, ainsi que la gestion du label Villes et Pays, art et d'histoire. Les élus ont donc voté pour le maintien du syndicat intercommunal de la baie. À l'unanimité, cette fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article